Le Conseil de sécurité encourage la reprise des négociations sur le grand barrage du Nil Bleu

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-10-26 à 05:47
咪乐|直播|iosapp官方下载地址 这些产品包括:航空产品、现代铁路,新能源汽车和高科技产品等1300个类别。


(Manuel Elias/ONU/via Xinhua)

NEW YORK (Nations Unies), 15 septembre (Xinhua) -- Le Conseil de sécurité des Nations Unies a encouragé mercredi l'Egypte, l'Ethiopie et le Soudan à reprendre les négociations sur le grand barrage de la Renaissance en Ethiopie sur le Nil Bleu.

Dans une déclaration, le Conseil a encouragé les trois parties prenantes à reprendre les négociations à l'invitation du président de l'Union africaine (UA) afin de finaliser rapidement le texte d'un accord mutuellement acceptable et contraignant sur la mise en eau et l'exploitation du barrage, "dans un délai raisonnable".

Le Conseil de sécurité a appelé les trois pays à faire avancer le processus de négociation dirigé par l'UA de manière constructive et coopérative.

Le Conseil a également encouragé les observateurs qui ont été invités à assister aux négociations menées par l'UA et tout autre observateur que les trois pays pourraient décider d'un commun accord d'inviter, à continuer de soutenir les négociations en vue de faciliter la résolution des questions techniques et juridiques en suspens.

Il a souligné que cette déclaration n'établit aucun principe ou précédent dans d'autres différends relatifs aux eaux transfrontalières. Fin

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

Le Conseil de sécurité encourage la reprise des négociations sur le grand barrage du Nil Bleu

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-10-26 à 05:47


(Manuel Elias/ONU/via Xinhua)

NEW YORK (Nations Unies), 15 septembre (Xinhua) -- Le Conseil de sécurité des Nations Unies a encouragé mercredi l'Egypte, l'Ethiopie et le Soudan à reprendre les négociations sur le grand barrage de la Renaissance en Ethiopie sur le Nil Bleu.

Dans une déclaration, le Conseil a encouragé les trois parties prenantes à reprendre les négociations à l'invitation du président de l'Union africaine (UA) afin de finaliser rapidement le texte d'un accord mutuellement acceptable et contraignant sur la mise en eau et l'exploitation du barrage, "dans un délai raisonnable".

Le Conseil de sécurité a appelé les trois pays à faire avancer le processus de négociation dirigé par l'UA de manière constructive et coopérative.

Le Conseil a également encouragé les observateurs qui ont été invités à assister aux négociations menées par l'UA et tout autre observateur que les trois pays pourraient décider d'un commun accord d'inviter, à continuer de soutenir les négociations en vue de faciliter la résolution des questions techniques et juridiques en suspens.

Il a souligné que cette déclaration n'établit aucun principe ou précédent dans d'autres différends relatifs aux eaux transfrontalières. Fin

010020070770000000000000011107421310190139
百度